Prévisions

Prévisions par ville

Un mois d’avril chaud en France


Après un mois de mars frais et humide, le mois d’avril s’est avéré particulièrement chaud pour la saison, se classant même en troisième position des mois d’avril les plus chauds depuis le début des relevés météo.

C’est dans l’est que le mercure a été le plus clément. Les excédents vont jusqu’à +4.2°C à Mulhouse, +4.1°C à Strasbourg ou encore +4.05°C à Nancy. Près de l’Atlantique et dans l’extrême sud, ces écarts ont été moins importants mais bel et bien d’actualité (+1.2°C à Montpellier, +1.3 °C à Perpignan et Brest, +1.5 °C à Belle-Île).

Sur l'ensemble du mois et l'ensemble des stations météo, les températures de mars 2018 ont été supérieures de 2.7°C par rapport à la moyenne de référence 1981-2010.

Concernant les précipitations, pas d’anomalie à l’échelle nationale. En revanche, elles ont été très inégales selon les régions. Il a plu deux fois plus qu’habituellement à Caen (108.5 mm) et Istres (107.1 mm) sans oublier les 143.3 mm relevés à Tarbes. A contrario, les pluies se sont avérées déficitaires dans l’Est et sur la façade atlantique. Il est tombé seulement 17 mm à Mulhouse, 22 mm à Grenoble, 22.8 mm à l’île de Groix ou encore 32.3 mm à Ambérieu.

Le soleil a brillé 3 % de plus qu’habituellement sur le pays, soit un niveau proche des normales. C’est dans le nord-est de la France que le soleil a été le plus généreux avec 252.8 heures à Mulhouse, 235.5 heures à Colmar ou encore 199.8 heures à Charleville-Mézières. C’est à Calvi en Corse que le soleil a le plus brillé avec près de 269 heures d’ensoleillement. A l’inverse, les villes comme Biarritz, Bastia, Limoges, Dax et Montpellier ont bénéficié d’un ensoleillement 10 à 15 % inférieur aux moyennes.

X

Actualités