Les Tonga durement touchées par le cyclone Gita

Le puissant cyclone Gita, actuellement de catégorie 4 sur 5, a durement frappé les Tonga durant la nuit de lundi à mardi après être passé sur les Samoa quelques jours plus tôt en tant que tempête tropicale. Suite aux rafales dépassant parfois les 250 km/h, aux fortes pluies et à la houle, de très nombreux dégâts sont à signaler, mais heureusement, pour le moment aucune victime n’est recensée. Pour cet archipel, c’est probablement le cyclone le plus puissant depuis plusieurs décennies.

L’Archipel des Tonga, situé dans le pacifique sud-ouest, a subi le passage de l'intense cyclone Gita ces dernières heures. Celui-ci est présentement classé en tant que catégorie 4 sur une échelle qui en comporte 5. Les vents ont soufflé jusqu’à plus de 270 km/h près du mur de l’œil. Sur la route du cyclone, la mer est déchainée et la pluie se déverse en grande quantité. En conséquence, ces îles ont été durement affectées comme le laissait craindre la prévision très pessimiste émise quelques jours avant l’évènement. À cet instant, le phénomène se situait vers le nord-est, classé en tempête tropicale et concernait les îles Samoa. Il s'est ensuite très rapidement intensifié, sa trajectoire initiale du nord-ouest vers le sud-est s’est fortement incurvée en lien avec une dorsale située plus au sud et a ainsi pris un cap ouest droit vers les Tonga. Il y est passé au plus près durant la nuit de lundi à mardi.

De nombreuses maisons ont été partiellement voire totalement détruites, des arbres pliés et couchés sur le sol, des inondations suite aux fortes pluies... Même les constructions importantes telles que le parlement ou le service météorologique national ont été sérieusement endommagées. Pour cet archipel, le cyclone Gita est probablement le plus puissant depuis plusieurs décennies. Heureusement, pour l’instant, aucune victime n’a été recensée.

Animation satellite du cyclone sur les dernières heures. Source : NOAA.

Désormais, le monstre s’éloigne des Tonga en passant au sud des îles Fidji et en gardant toujours une trajectoire vers l’ouest qui le dirige vers la Nouvelle-Calédonie. En continuant de circuler dans un environnement très favorable, il est prévu garder une intensité remarquable ces toutes prochaines heures, potentiellement jusqu’à atteindre brièvement la catégorie maximale, donc la classe 5. Cependant, les prévisions sont plutôt optimistes à plus long terme. En effet, d'ici 48 heures environ le système devrait s'affaiblir et commencer à bifurquer vers le sud-ouest au large du territoire d'outre-mer, ne lui permettant pas de se rapprocher suffisamment pour devenir une menace. Dans ce scénario, son passage à distance ne passerait pas inaperçu pour autant avec une hausse des vents, de la houle et possiblement des précipitations sur la partie sud. Cette prévision est bien entendu à confirmer, il va sans dire que la situation est sous haute surveillance étant donné la puissance du cyclone.

Historique et prévision de la trajectoire et de l'intensité de Gita. Source : http://www.cyclonextreme.com/cyclonecaledonie.htm