Prévisions

Prévisions par ville

Cyclone Ava, premier de la saison dans le sud-ouest de l'océan Indien


Le premier cyclone de la saison dans le sud-ouest de l'océan Indien s'est formé ces dernières heures et a été nommé Ava. Qualifié de dangereux, il a touché terre ce vendredi sur l'est de l'île de Madagascar en apportant avec lui beaucoup de pluie, du vent et une montée des eaux. Il devrait continuer son périple vers le sud-est de l'île puis retourner en mer. Son évolution ultérieure est encore sujette à d'importantes incertitudes. 

La saison des cyclones dans le sud-ouest de l’océan Indien vient enfin de donner naissance à son premier phénomène baptisé Ava.  La pression en son centre a été estimée à 980 hpa ce vendredi à 22h00 locales (mais ayant chuté sous les 960 hpa plus tôt). Classé en tant que cyclone tropical équivalent à une catégorie 2 ces dernières heures, il s’était renforcé de façon assez chaotique ces derniers jours en prenant la direction de l’île de Madagascar. Il menaçait également l’île de la Réunion qui n’a finalement pas été directement impactée, mais qui subit cependant son influence avec un renforcement notable des pluies, du vent et une mer agitée.

Après avoir subi un regain d’activité, le cyclone a touché terre ce vendredi au niveau de la ville de Toamasina (Tamatave) sur la côte est de Madagascar. L’œil est passé directement au-dessus de cette ville qui a pu voir apparaitre le soleil et sentir le vent tomber…

Image en fausses couleurs du cyclone Ava. L'oeil est bien visible et situé juste sur la ville de Tamatave. Source : Eumetsat/@cycloneoi

Ainsi, le système dépressionnaire est actuellement situé sur la partie est de la grande île et évolue lentement vers le sud/sud-ouest ce qui renforce le risque d’inondations et de glissements de terrain. Une victime a malheureusement déjà été recensée, mais a priori par excès d’imprudence en voulant traverser une rivière. On note également, sans grande surprise, des dégâts matériels associés aux fortes pluies – accentuées par le relief -, aux bourrasques de vent atteignant ponctuellement plus de 200 km/h et à la montée des eaux. De nombreuses activités ont été suspendues et les personnes ont été invitées à rester chez elles si possible.

Le système devrait continuer à longer la côte est en s’affaiblissant lentement puis la quitter, mais sans s’en éloigner fortement, le tout selon une direction sud/sud-ouest puis incurver sa trajectoire vers le sud-est entre le 9 et le 10 janvier comme indiqué ci-dessous. Cependant, la trajectoire est assez incertaine au-delà de ces 2 à 3 prochains jours. De ce fait, la façade est de l’île continuera de ressentir l’influence d’Ava encore pendant un certain temps.

Trajectoire observée et prévue du cyclone Ava. Source : https://www.nrlmry.navy.mil

On notera qu’une autre dépression tropicale est en gestation plus à l’est et pourrait elle aussi évoluer jusqu’au stade du cyclone. Cependant, il ne devrait menacer aucune terre dans l'immédiat. 

X

Actualités