Prévisions

Prévisions par ville

Changement radical de temps ces prochains jours


La semaine qui vient de s’écouler a été exceptionnellement estivale en France avec l’installation des conditions anticycloniques sur l’Europe occidentale et de la position d’une goutte froide sur la Péninsule Ibérique qui ont permis au soleil et aux températures chaudes de s’installer durablement sur notre pays. Des orages désorganisés mais ponctuellement forts ont été observés entre la Normandie et les Hauts-de-France de samedi soir à dimanche matin. Par ailleurs, de nombreux records mensuels de températures ont été battus sur de nombreuses régions de France.

Après l’été, le printemps ! En effet, l’anticyclone va se décaler plus au sud permettant à la circulation zonale de reprendre son droit chemin. Résultat, un flux d’ouest dominant va avoir pour répercussion une baisse du mercure sur la moitié nord tandis que la moitié sud profitera de sensations encore printanières voire estivales jusqu'à mercredi. Malgré la tenue de cet anticyclone, des fronts issus du système dépressionnaire positionné sur l’Atlantique Nord seront nos invités ces prochains jours avec des nuages et un nouveau risque d’orages, principalement pour l’est du pays. Des éclaircies plus ou moins belles seront encore d’actualité.

Le véritable changement, ce sera pour la seconde partie de semaine, entre mercredi et jeudi. Une masse d’air plus fraîche arrivera par le nord du pays. Une seconde baisse du mercure plus prononcée se mettra donc en place. Nous nous retrouverons cette fois-ci sous les normales saisonnières sur la plupart des régions. Seul l'extrême sud pourra bénéficier de températures plus clémentes. De plus, l’anticyclone devrait davantage s’affaisser plus au sud de l’Europe. De ce fait, de l’air humide et frais devrait progressivement s’installer sur notre pays pour le week-end prochain. Ce temps humide et frais semble se prolonger jusqu'à début mai au moins. Pour retrouver des conditions estivales et ensoleillées, il va falloir donc falloir patienter !

Modèle CEP pour le 30 avril 2018, propice à un temps très perturbé sur l'Europe occidentale. Via Meteociel

X

Actualités