Canicule : le risque existe-il toujours après le 15 août ?

Voilà le bilan officiel : un mois de juillet chaud, ensoleillé et sec (humide dans le sud). Ce mois est le 3ème plus chaud depuis 1900. L’anomalie de températures de +2,5°C est due à une récurrence anticyclonique sur notre pays. En fin de mois, un épisode caniculaire (30 juillet au 7 août) était observé avec de nombreux records à la clé.

Depuis le 8 août, une météo plus mitigée s’est mise en place. Durant les prochaines semaines, est-ce qu'une nouvelle période caniculaire est possible ? 

 


Modélisation des températures à 2m durant la dernière décade d’août – Modèle CFS Weekly

 

Dans le raisonnement météorologique, le risque de canicule devient relativement faible à partir du 15 août. Jusqu’à cette date, la météo s’annonce mitigée avec une alternance de belles et chaudes journées et d’un temps pluvio-orageux et frais. Au vu des modèles à long terme, les hauts géopotentiels pourraient être repoussés vers l’Europe augurant un temps plus calme et variable mais aussi une hausse des températures.

Sur la dernière quinzaine du mois, le temps devrait être donc plus calme et ensoleillé (hormis près des côtes de la Manche qui devraient être facilement influencées par l’activité dépressionnaire qui règne sur les Iles Britanniques). Dans cette configuration, un épisode caniculaire s’annonce faible en général mais notez que de fortes chaleurs pourraient encore envahir notre pays, notamment durant la dernière décade d’août. Bref, l’été n’est pas totalement terminé !